Humanitarianresponse Logo

Cameroun : Suivi de la sécurité alimentaire (FSMS) dans les quatre régions prioritaires, fév. 2018

Key findings: 
- La sécurité alimentaire des populations est relativement améliorée dans les 4 régions prioritaires du Cameroun en février 2018, mais la situation reste préoccupante. - Les régions de l’Extrême-Nord (11.2% dont 1% en insécurité alimentaire sévère) et du Nord (11.1%) restent les plus touchées par l’insécurité alimentaire. - L’insécurité alimentaire a pris de l’ampleur dans la région de l’Est (10% en février 2018 contre 6.6% au tour précédent) tandis qu’elle a baissé dans l’Adamaoua (7.5% en février 2018 contre 9.3% au tour précédent) - Dans la région de l’Est, les ménages ont fait recours à une utilisation importante des stratégies des moyens d’existence et de consommation alimentaire en février 2018. - Des aliments riches en vitamine A n’ont pas été consommés dans 37% des ménages de l’Extrême-Nord et dans 28% au Nord. - Le faible pouvoir d’achat et l’insuffisance des stocks alimentaires des ménages limitent leur accès aux produits alimentaires et favorisent l’utilisation des palliatifs néfastes qui les confinent dans l’insécurité alimentaire.
Sample size: 
2244 households in 113 sites, 124 group discussions and 122 markets
Assessment Report: 
Publicly Available
Assessment Questionnaire: 
Not Available
Assessment Data: 
Not Available
Contact(s): 
Elvira Pruscini
elvira.pruscini@wfp.org
Webspace(s): 
Assessment Date(s): 
10 Feb 2018 to 28 Feb 2018
Status: 
Report completed
Unit(s) of Measurement: 
Households
Collection Method(s): 
Structured Interview
Focus group discussion
Population Type(s): 
All affected population
Cluster(s)/Sector(s): 
Leading/Coordinating Organization(s): 
World Food Programme
Location(s): 
Adamaoua
Est
Extrême-Nord
Nord