Humanitarianresponse Logo

Niger : Plan de réponse humanitaire 2020

Le Plan de réponse humanitaire pour l’année 2020 a été développé dans des circonstances exceptionnellement difficiles pour le Niger, au regard des attaques répétées et meurtrières des groupes armés non étatique (GANE) qui ont endeuillé de nombreuses familles nigériennes. Au moment où les régions de Tillaberi, Tahoua et Diffa connaissent une intensification des violences, la région de Maradi accueille pour la première fois des milliers de réfugiés nigérians victimes des exactions de gangs criminels opérant dans les Etats voisins de Katsina, Zamfara et Sokoto au Nigéria. A ce niveau de violence sans précédent depuis 2015, se sont ajoutées des inondations catastrophiques depuis 100 ans qui ont fortement aggravé l’insécurité alimentaire et la malnutrition chronique que connait le Niger. Par ailleurs, les mouvements migratoires entre le Niger, la Libye et l’Algérie de migrants économiques et de demandeurs d’asile ont presque doublé en 2019 après avoir connu une tendance à la baisse au cours des dernières années.

Le présent Plan de réponse s’inscrit dans un cadre triennal 2019–2021 et découle d’une analyse conjointe et multisectorielle des besoins. Cette année, le volet qualitatif de cette analyse a permis d’identifier les conséquences humanitaires des différentes crises sur le bien-être physique et mental, les conditions de vie, la résilience et la protection des populations.

Le Plan de réponse humanitaire pour 2020 compte 156 projets contre 209 projets en 2019 pour un budget total de 399.9 millions USD contre 383 millions USD pour venir en aide à 1.8M de personnes contre 1.6M en 2019.

La diminution du nombre de projets s’explique par le fait que plusieurs organisations participantes ont adopté une approche intersectorielle.

La communauté humanitaire du Niger s’accorde plus que par le passé sur la nécessité d’une approche conjointe, intégrée et holistique qui intègre le Nexus Humanitaire/Développement pour répondre efficacement aux besoins générés par les nouvelles crises. II s’agira de renforcer la coordination sous le leadership du Gouvernement entre acteurs humanitaires et acteurs de développement afin que l’aide d’urgence s’accompagne d’actions en vue de réduire les risques et les vulnérabilités à l’origine des crises humanitaires, de renforcer la résilience des populations les plus vulnérables et d’amorcer un développement communautaire adéquat.

Cette approche coordonnée continuera à se faire sous le leadership des autorités communales, départementales, régionales et nationales afin qu’elles puissent orienter nos mécanismes d’aide et capitaliser sur les acquis de nos interventions. Cela implique de renforcer les mécanismes nationaux de coordination et la redevabilité de notre action de manière à créer les conditions d’une plus grande mobilisation de ressources pour financer l’ensemble des projets.

Je ne doute pas un seul instant que les donateurs traditionnels redoubleront d’efforts pour nous permettre d’atteindre nos objectifs. Dans la même veine, je fonde l’espoir que de nouveaux partenariats seront conclus en vue de renforcer la réponse pour le plus grand bénéfice des personnes dans le besoin.

Enfin, je voudrais exprimer, au nom de la communauté humanitaire, ma reconnaissance aux plus hautes autorités de la République du Niger en particulier, au Gouvernement, aux autorités administratives, civiles et militaires pour leur disponibilité, leur engagement, leur accompagnement, toutes choses qui nous ont permis de mener nos opérations dans de bonnes conditions. Il nous reste à redoubler d’efforts pour trouver ensemble les stratégies nous permettant de conduire aux mieux nos opérations dans certaines régions et d’accéder d’avantage aux populations dans le respect des principes humanitaires immuables.

Je remercie nos partenaires financiers pour leur confiance et soutien continu. J’exprime également, au nom de la communauté humanitaire, mon admiration pour les populations nigériennes pour leurs capacités de résilience et pour leur légendaire hospitalité toujours maintenues et jamais démenties même dans les moments les plus difficiles.

Operation(s)/ Webspace(s): 
Organization(s): 
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
07 Feb 2020
Document type: 
Strategic Response Plan