Humanitarianresponse Logo

SITUATION SECURITAIRE ET HUMANITAIRE

1. Territoire de Lubero

  1. Quatre civils ont été enlèves par des hommes armés non identifiés à Busesa près de la cité de Kirumba suer l’axe Butembo Goma le soir du 16 février
  2. Une dizaine d’autres personnes ont été kidnappées le 18 fév. à environ 5km de la cité de Lubero, sur l’axe Goma Butembo .

2. Territoire de Beni

  1. Dix civils ont été tués et cinq autres enlevés au cours d’une attaque à Mwenda dans la zone de santé de Mutwanga, à l’Est du territoire de Beni le 8 février. Des PDI retournées contraint au déplacement vers Mutwanga et Bulongo depuis le 9 février.
  2. Trois civils décapités retrouvés le 14 février dans la zone de Kilya dans le secteur de Rwenzori.
  3. Dix civils auraient été tués et deux autres blessées dans une attaque au village Libokora , dans le grpt Malambo en secteur Rwenzori la nuit du 15 février.
  4. Mouvements de pops. signalés vers Kasindi, Mutwanga et Beni ville .
  5. Quatre civils ont été tués et deux autres blessés la nuit du 16 février., au cours d’une incursion armée au quartier Mbimbi Kabandole dans la cité d’Oïcha territoire de Beni
  6. Dix civils ont été tués et cinq autres enlevés au cours d’une attaque à Mwenda dans la zone de santé de Mutwanga, à l’Est du territoire de Beni le 8 février
  7. Des PDI retournées contraint au déplacement vers Mutwanga et Bulongo depuis le 9 fév.
  8. Trois civils décapités retrouvés le 14 février dans la zone de Kilya,dans le secteur de Rwenzori.
  9. Dix civils auraient été tués et deux autres blessées dans une attaque auvillage Libokora, dans le grptMalambo en secteur Rwenzori la nuit du 15 février.
  10. Mouvement de pops. signalé vers Kasindi, Mutwanga et Beni-ville.
  11. Quatre civils ont été tués et deux autres blessés la nuit du 16 février., au cours d’uneincursion armé au quartier Mbimbi Kabandole dans la cité d’Oïcha

3. Territoire de Masisi

  1. Menace de démantèlement du site des PDIs de Bushani , groupements Banyungu Masisi
  2. Manifestations des habitants le 17 février pour demander l fermeture du site. Environ 43 ménages de 176 individus PDIs (sur un total de 455 ménages d’environ 2 275 personnes) auraient quitté ce site et se sont dirigées dans de familles d’accueil à Nyabiondo centre.

ACTIVITÉS HUMANITAIRES ET GAPS

Multisectoriel :

Plus de 20 000 personnes déplacées ont besoin d’une assistance en vivres et articles ménagers essentiels à Kyondo, Burusi et Vayana, dans la zone de santé de Kyondo, au sud du territoire de Beni, selon une évaluation multisectorielle effectuée dans la zone par l’ONG PAF AFRICA, en partenariat avec le PAM, du 28 janvier au 1er février. Ces ménages ont fui les attaques à répétition d’hommes armés en décembre 2020 dans les localités de Bulongo, Nzenga, Loselose et Ntoma dans la zone de santé de Mutwanga. Ils bénéficient actuellement d’une assistance en soins de santé par IRC et en eau, hygiène et assainissement (WASH) par Mercy Corps.

Articles ménagers essentiels :

2 174 nouveaux ménages déplacés ont bénéficié d’une assistance en articles ménagers essentiels de l’Unicef à travers la CroixRouge congolaise du 30 janvier au 3 février à Mabalako, Cantine, Kyatsaba et Mangina dans la zone de santé de Mabalako, à

l’Ouest du territoire de Beni. Cette assistance fait suite à l’arrivée de plusieurs ménages déplacés dans la zone en décembre 2020, poussés par les violentes attaques d’hommes armés dans des localités de la zone de santé de Mutwanga. Cette intervention s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet de réponse rapide de l’Unicef (UNIRR). Cependant, des besoins en santé et WASH pour tous ces ménages ainsi que des membres de la communauté hôte de cette zone de santé demeurent non-couverts.

Protection de l’enfance :

82 enfants non accompagnés (ENA) identifiés à Beni, Mangina et Kasindi, sont pris en charge par l’ONG Actions concrètes pour la protection de l'enfance (ACOPE), partenaire de l’Unicef depuis début février 2021. Ils ont été séparés de leurs parents lors d’attaques armées dans la zone de santé de Mutwanga en décembre 2020.

RISQUES

  1. Recrudescence des conflits intercommunautaires, conflits des terres, catastrophes naturelles (inondations, glissements des terres, ...)
  2. Insécurité avec poursuite des attaques contre les structures sanitaires et enlèvement des prestataires de soins (cas de l’attaque de la FOSA de BULONGO dans la ZS de Mutwanga dans la nuit du 21 Décembre 2020)
  3. Epidémies (Résurgence de la MVE, de la Coqueluche, COVID-19, Paludisme, Choléra, Rougeole, Fièvre Jaune à Kibua, Décès maternels, …)
  4. Limitation des populations affectées à l’accès à l’aide humanitaire gratuite offerte par les ONG suite au refus d’accepter la prime de motivation et des frais de fonctionnement proposés par ces dernières aux prestataires et ECZ ciblés par leurs projets.
  5. Processus d’accréditation obligatoire pour les acteurs et intervenants à la riposte MVE-Ebola.

PRIORITES

  1. Suivi des attaques notifiées par les Zones de Santé du Nord-Kivu et ITURI
  2. Préparation du Workshop CCPM de Février 2021 (en ligne et présentiel)
  3. Soumission de l’expression des besoins spécifiques du secteur de la santé pour le plaidoyer de mobilisation des fonds sur la situation de Beni ;
  4. Finalisation de l’élaboration et partage des axes prioritaires avec l’ICR ;
  5. Elaboration d’un Template de la stratégie de sortie pour tous les partenaires (OMS)

BESOINS

  1. Appui régulier et permanent du Coordonnateur de Cluster (en mission de déploiement à l’Equateur)
  2. Couverture insuffisante des partenaires d'appui dans les zones hot spot
  3. Insuffisance de Financement des partenaires locaux
  4. Plaidoyer sur la protection des structures sanitaires contre les attaques et enlèvement des prestataires
  5. Plaidoyer pour harmonisation de la tarification des primes de motivation et frais de fonctionnement dans les Zones de santé du Grand Nord-Kivu ; ainsi que sur les attaques contre les structures de santé.

COORDINATION CLUSTER SANTE

  1. Participation aux les réunions en interne et externe (Coordination Covid, ICR, Corah, Info Générale, etc.) ;
  2. Participation à la réunion du Cluster national avec les hubs ;
  3. Préparation et organisation de la réunion du Cluster régional du 19 Février 2021 ;
  4. Réunion d’harmonisation sur les interventions en SGBV (volet médicale) et sur la prise en charge des SVS et cartographie provinciale de distribution de Kits PEP;
  5. Participation et Appui technique à la réunion PSEA du GT-VBG sur la sensibilisation PSEA
  6. Participation à la Réunion de SurvEpi avec la DPS / Nord-Kivu (MVE et Covid-19).

DIFFICULTES

  1. Résurgence de la Maladie à Virus EBOLA couplée avec la Covid-19 et autres épidémies au GNK
  2. Faible appui du Coordonnateur de cluster (en mission de longue durée à l’Equateur, avec un accès internet limité)
  3. Faible adhésion des partenaires au remplissage des 5W et Dashboard
  4. Relâchement de la population dans l’appropriation des gestes barrières pour la prévention et lutte efficace contre la pandémie à Covid-19 (nouvelles mesures prises par les autorités en souffrance)
  5. Suspension des interventions des humanitaires dans le territoire de Masisi suite à l’insécurité

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE

ROUGEOLE
  1. 2 Zones de santé ont signalé 06 cas de Rougeole à la S06 (4 cas à MASISI et 2 cas à MWESO)
  2. De la S01 à la S06, 65 cas de Rougeole ont été notifiés par les Zones de santé, avec 0 décès en 2021. Pour 2020, 1072 cas avec un décès pour 2020, une nette diminution entre les deux années à la même période.
CHOLERA
  1. 3 zones de santé ont notifié 16 cas de choléra à la S6 (notamment Goma avec 5 cas, Karisimbi avec 10 cas et Nyiragongo   avec 1 cas et et 0 décès),
  2. De la S01 à la S06, 340 cas de Choléra ont été notifiés par 4 Zones de santé, avec 3 décès en 2021. Pour 2020, 1391 cas avec 4 décès, une nette diminution entre les deux années à la même période.
PALUDISME
  1. 32 zones de santé ont signalé 22 611cas de paludisme à la S6 et 0 décès, soit une létalité de 0% alors que 42497 cas et 8 décès ont été signalés à la S5, soit une létalité de 0.01%.
  2. Pour la même période en 2020 ; 140052 cas et 23 décès ont été signalés alors que, en 2021, 250650et 23 décès ont été signalés
  3. A la S6, 14693 cas et 2 décès ont été signalés par 31 zones de santé, soit une létalité de 0,02% alors que, à la S4, 16979 cas ont été enregistré avec 5 décès, soit une létalité de 0,01%.
  4. Pour la même période, en 2020, 39264 et 5 décès ont été signalés alors que, en 2021, il y a eu 167617 cas et 30 décès, soit une létalité de 0,01%. La différence entre les deux périodes s’explique par le fait que l’événement a été ajouté sur la liste nationale en 2020 et la notification a démarré en retard (certaines zones de santé sans données entre S1 et S5 de 2020)
DECES MATERNELS
  1. A la S06, 4 zone de santé (Masisi, kamango, pinga, rutshuru) notifié 5 cas de Décès maternels.
  2. De la S01 à la S06, 19 cas ont été notifiés par 8 zones de sante en 2021, pour 2020 de la S01 a la s06 17 CAS des décès

 

ACTIVITES DES PARTENAIRES

FHI360:

  1. Clôture des évaluations du projet post-Ebola conjointement avec la DPS, les ZS de l’Ituri et Nord-Kivu et le niveau central,
  2. Clôture des évaluations des besoins humanitaires dans les zones de déplacement et zones de retour en provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu : Fhi360 a déjà introduit une note conceptuelle chez USAID pour un projet éventuel de santé - Nutrition-Wash ciblant les déplacés et retournés en Ituri et au Nord-Kivu,
  3. Résurgence MVE : Fhi360 vient d’obtenir de son bailleur habituel USAID l’extension de son projet actuel.
  4. Zones ciblées intervention MVE Fhi360: Zones de santé touchées par la résurgence MVE ou ZS en risques (Biena, Butembo, Katwa et Musienene). En coordination avec la DPS et les zones de santé, Fhi360 intervient déjà dans les EDS, l’appui aux activités PCI et les activités CREC (les médias locaux, les dialogues communautaires et la Surveillance à Base Communautaire).

BDRINT :

Sensibilisation et distribution de cash pour la COVID-19 à kirosthe,karisimbi et Goma  La cible est de 2000 cash nez

World vision évangélisme :

  1. Sensibilisation et distributions de cache-nez, savons a la prisons Munzenze avec le fond propre (La cible est de 150 prisonniers)
  2. Sensibilisation des sans abri sur la Covid19
  3. Sensibilisation des vieillards et distribution de masques, de kit de lavage de main ( la cible et de 80 vieillards )

COSAMED :

  1. Poursuite des sensibilisations sur l’éducation sanitaire avec les radios ;
  2. Conférence en ligne sur le Renfoncement de capacité des personnes soignantes des épidémies (COVID19, EBOLA…)
  3. Formation sur l’identification des causes de décès maternel

IEDA Relief :

  1. Reprise des activités dans les 4 provinces dont 2 du Hub (Nord-Kivu et Ituri)
  2. Appuyer le camp de refugies a Yakoma (nord Ubangi dans la PCI)

ITURI

 Visite des ouvrages WASH au CSR JINA par le bailleur BHA/USAID – Medair avec le Staff de CSR JINA.

 Visite des ouvrages WASH au CSR JINA par le bailleur BHA/USAID – Medair avec le Staff de CSR JINA.

Situation sécuritaire et Humanitaire

Le 14 février 2021 vers 10 heures, des éléments armés des Forces Démocratiques et Alliées (ADF) ont fait une incursion dans la localité Ndalya en zone de santé de Komanda. Une fois sur place, ces hommes armés se sont scindés en deux groupes le premier est parti attaquer le camp militaire des FARDC, pour empêcher les militaires de réagir vite et de venir au secours des civils et le second groupe a attaqué les civils de la localité de Ndalya avant de se diriger vers l’église Kimbaguiste de Ndalya où de nombreuses personnes étaient réunies pour le culte hebdomadaire. Les éléments ADF se sont servis de leurs armes à feu et armes blanches pour tuer 11 personnes et blesser 17 personnes avant de se précipiter à l’église Kimbanguiste où 4 personnes ont été fauchées par les coups de feu. Ces miliciens ont également réussi à piller 3 pharmacies et 13 boutiques enlevé environ 35 fidèles de l’église Kimbanguiste qu’ils ont obligés à transporter vers la brousse les biens pillés.

Cette situation a provoqué un déplacement d’environ 635 ménages (3 175 personnes) de Ndalya vers Mambelenga2, Mahala3, Bwanasura4, Luna5 en zone de santé de Komanda et à Eringeti dans la province voisine du Nord Kivu.

Risques

  1. Risque de recrudescence des maladies hydriques suite aux inondations dans les zones de santés le long du lac Albert,
  2. Présence de groupes armés; échec du processus politique en cours; la recrudescence des abus et incidents de protection.
  3. Perte d’accès dans les zones d’intervention si poursuite des activités des groupes armés (CODECO et FPIC) le long de la RN27 (KOMANDA, JIBA, LINGA), RS431 (GETHY et BOGA) et RP432 (BAMBU, KILO et MUNGWALU).
  4. Tendance à la communautarisation des conflits.

Priorités

  1. Plaidoyer pour une assistance sanitaire de populations déplacées dans la zone de santé de BOGA, NYAKUNDE, LITA, MANGALA et MAMBASA. Et les retournées dans le territoire de Mahagi.
  2. Organiser le renforcement des capacités du Cluster Santé Ituri dans la conduite des évaluations rapide sectorielles et multisectorielles et la gestion du cluster.
  3. Appuyer la ZS d’Aru, Aungba, Biringi et Rethy dans la riposte contre l’épidémie de peste en terme d’équipement PCI, médicaments, mobiles et ressources humaines.

Besoins

  1. Renforcer l’équipe de coordination du sous cluster ITURI en le dotant d’un Co-lead dédié au cluster et un IMO.
  2. Formation des membres du sous cluster santé ITURI sur la thématique de la Coordination, ERM, etc.
  3. Plaidoyer pour un appui financier pour renforcer les activités de coordination du cluster
  4. Financer le plan provincial de riposte contre la peste.

Coordination

  1. Appui à la mission inter agences d’évaluation rapide multisectoriels des besoins humanitaires dans les zones de santé de Komanda et Nyakunde.
  2. Réunion d’information générale et humanitaire autours de OCHA

Difficultés

  1. Au niveau de la coordination : Faible adhésion des partenaires au remplissage des 5W et Dashboard.
  2. Au Niveau des opérations : faible rapportage des partenaires, difficultés d’accès aux populations dans le besoin soit pour des raisons d’insécurité ou logistiques.
  3. Insuffisance de financement pour couvrir l’accès aux SSP des tous les IDPs et vulnérables.
  4. Insuffisance de financement pour la riposte à la COVID-19

Situation Epidémiologique

Cholera

0 cas de choléra notifié à la S06 et 0 cas depuis le début de l’année 2021.  A la même période pour l’année précédente, l’Ituri n’avait pas non plus notifié de cas de Choléra.

Rougeole

5 cas notifiés durant cette semaine 06 dans les ZS de Aru, Angumu et Drodro contre 1 cas à la semaine 05
17 cas et 0 décès notifiés dans la DPS ITURI depuis le début de l’année 2021 contre 200 cas et 0 décès à la même période de 2020. Pas de ZS en épidémie.

Paludisme

Endémique dans toutes les 36 ZS de la province, 14725 cas et 13 décès ont été notifiés à la semaine 06 contre 15489 cas et 7 décès à la semaine 05. Ceci donne un cumul de 98564 cas et 42 décès, soit une létalité de 0,03% de la S1 à la S06 de l’année 2021. A la même période de l’année 2020, la province avait notifié 97923 cas et 67 décès.

Peste

  1. Pas des nouveaux cas de peste notifié au courant de la semaine 06 contre 5 cas et 0 décès à la semaine 05.
  2. Depuis le début de l’année 2021, le cumul est de 66 cas et 1 décès (létalité de 1,5%). 4 Zones de santé touchées : BIRINGI 45, ARU 12, RETHY 7, AUNGBA 2. A la même période de l’année 2020, l’ITURI avait déjà notifié 1 seul cas de peste et 0 décès.
  3. Pour rappel,
  4. De la semaine 1 à la semaine 53 de l’année 2020 dans la province de l’Ituri, un cumul de 454 cas de peste dont 31 décès, soit une létalitéé de 7% était rapporté dans 8 Zones de santé.

SSA

1 cas de pillage systématique, par un groupe armé, des intrants et médicaments d’un centre de santé signalé dans la ZS de DRODRO. Nous sommes en attente du formulaire completé par les partenaires dans la zone.