Humanitarianresponse Logo

Cameroun:Aperçu de la situation humanitaire dans la région de l’Extrême-Nord - Juin 2020

Près d’un million deux cent mille personnes, soit plus d’un quart de la population totale, ont besoin d’assistance humanitaire dans l’Extrême-Nord (source HNO 2020). La vulnérabilité structurelle des ménages est exacerbée par le conflit armé, l’insécurité alimentaire, les épidémies et les aléas climatiques. Le contexte sécuritaire reste volatile avec 52 attaques contre les civils par des GANE au mois de juin 2020. De nouveaux déplacements de population ont été enregistrés dans le Mayo Sava alors que des retours sont constatés dans le Mayo Tsanaga grâce à un déploiement additionnel de forces armées . Au total, la région enregistre 322,000 personnes déplacées, disséminées sur des sites spontanés ou au sein des communautés d’accueil. Le nombre de réfugiés nigérians continuent aussi de croitre atteignant 116,000 personnes, dont 67,000 dans le camp de Minawao. Plus de 3,500 cas de malnutrition aigüe sévère ont été enregistrés entre janvier et mai, avant même le début de la période de soudure (juin-août). L’épidémie de rougeole est stabilisée, mais affecte toujours 11 districts sanitaires sur 31. A la fin du mois de juin, 110 cas de COVID-19 ont été enregistrés dont six décès. Malgré les efforts de stabilisation du Gouvernement, la situation humanitaire demeure préoccupante dans l’ensemble de la région

Operation(s)/ Webspace(s): 
Organization(s): 
Food and Agriculture Organization of the United Nations
International Organization for Migration
United Nations Children's Fund
United Nations Department of Safety & Security
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Original Publication Date: 
24 Jul 2020
Map/Infographic Type: 
Humanitarian Snapshot
Coordination hub(s): 
Maroua Coordination (Kousséri)
Maroua Coordination Hub
Disaster(s)/Emergency: 
Cameroon: Far-North Crisis 2014-2020