Humanitarianresponse Logo

CAMEROUN: Extrême Nord, Situation Report No. 01

Le contexte humanitaire continue à se détériorer progressivement dans la région, notamment dans les trois départements frontaliers du Nigeria, théâtre des agressions continues des groupes armés contre les communautés. Plus de 22 attaques de groupes armés contre les civils ont été enregistrées au mois de juin 2020 ; la majorité de ces attaques, transfrontalières ou pas, sont lancées contre les villages isolés et dépourvus de système de défense avec pour double objectif d’assurer le ravitaillement des éléments des groupes armés et de provoquer la fuite des communautés et libérer ainsi des corridors permettant la mobilité, surtout nocturne, des éléments de Boko Haram. Au moins de juin seulement, 16 civils ont été tués, 16 autres sévèrement blessés ou mutilés et au moins treize personnes ont été enlevées dont huit mineurs. Après deux mois de calme relatif grâce au déploiement de forces militaires supplémentaires au mois de mars, les attaques ont repris dans le département du Mayo Tsanaga où des unités de Boko Haram sont toujours terrées dans les montagnes Mandara des arrondissements de Mokolo et Mayo Moskota.

Operation(s)/ Webspace(s): 
Organization(s): 
United Nations High Commissioner for Refugees
United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
World Food Programme
Original Publication Date: 
14 Jul 2020
Document type: 
Situation Report
Coordination hub(s): 
Maroua Coordination Hub
Disaster(s)/Emergency: 
Cameroon: Floods - Aug 2020
Cameroon: Far-North Crisis 2014-2020